Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/al59251/www/config/ecran_securite.php on line 358
Plan communal de sauvegarde - Ville-Allennes-les-Marais.fr [Officiel] Ville-Allennes-les-Marais.fr [Officiel]
Ville-Allennes-les-Marais
Accueil > Commune

Plan communal de sauvegarde

Publié le : 1er mai 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Un plan communal de sauvegarde

POURQUOI ? POUR QUI ? et COMMENT le METTRE en ŒUVRE ?

- La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 répond en particulier à l’objectif d’assurer une meilleure préparation à la gestion de crise.
Elle est complétée par le décret du 13 septembre 2005 relatif à la mise en place des plans communaux de sauvegarde établis par les maires afin d’assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques encourus.
- Le plan communal de sauvegarde recense et analyse les risques à l’échelle de la commune.
Pour les communes concernées par un plan de prévention des risques naturels "PPRn " (inondation, mouvement de terrain, incendie de forêt, événement météorologique exceptionnel, tempête ......) ou par un plan particulier d’intervention " PPI " lié à un risque technologique (risque nucléaire, risque industriel, risque rupture de barrage ....) approuvé par le Préfet, la rédaction d’un plan communal de sauvegarde est obligatoire.
- Le conseil municipal a décidé, lors de sa réunion ordinaire du 6 février dernier, de s’inscrire dans une démarche volontariste et d’inscrire à son programme, bien que la commune n’y soit pas soumise, l’élaboration de son plan communal de sauvegarde, dans un but préventif et de le soumettre au Préfet puis à la population avant la fin de l’année 2007.

Les risques identifiés par la commune et objet du plan communal de sauvegarde sont les suivants

1) Les risques naturels- l’inondation

2) Les risques technologiques- le risque nucléaire

3) Les risques sanitaires
-  le risque canicule
-  le risque pandémie grippale

- 

1) Le risque inondation

Depuis le 13 février 2002, la Commune d’ALLENNES -LES- MARAIS est soumise à un plan de prévention des risques inondation prescrit. Comme indiqué plus haut, seul le plan de prévention des risques inondation, approuvé par le Préfet, fait l’objet d’une rédaction obligatoire d’un plan communal de sauvegarde, nous avons décidé de devancer l’éventuelle approbation de ce PPRn, afin de réfléchir, si cela se révélait nécessaire, à la protection de nos administrés et de leurs biens.

- 

2) Le risque nucléaire

L’accident de Tchernobyl, a montré que les populations vivant à plusieurs centaines de kilomètres de la centrale pouvaient être fortement contaminées et développer, dans les années suivantes de l’accident, un cancer de la thyroïde.
En cas d’accident nucléaire et si les rejets radioactifs à l’atmosphère étaient suffisamment importants pour que les autorités préfectorales compétentes dans le domaine de la protection des populations contre les rayonnements ionisants (1) décidaient de déclencher le PPI, la consigne serait de procéder à la distribution de pastilles d’iodure de potassium. Cette pastille ingérée par tous les habitants de la commune, aurait pour effet immédiat de saturer la thyroïde en iode stable et ainsi la protéger de l’iode radioactif pouvant être présent dans l’air et qui ne pourrait plus se fixer sur elle.
- Notre démarche au travers du plan communal de sauvegarde sera donc de mettre en place une organisation capable de répondre à la distribution de ces pastilles d’iode dans un délai le plus bref possible en prenant en compte toutes les situations et particulièrement celle où nous aurions à confiner une partie de notre population dans les établissements recevant du public (ERP).

- 

3) Les risques sanitaires

le risque canicule

En août 2003, la France a connu l’été le plus chaud depuis plus de 50 ans. L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans possibilité de récupération, est susceptible d’entraîner de graves complications par manque de régulation thermique du corps humain. Ce phénomène nouveau révèle l’urgence d’adopter dans notre commune un dispositif de prévention et de soins et susciter une nouvelle forme de solidarité envers les personnes les plus fragiles au sein de notre population.

le risque de pandémie(2)grippale

La grippe est une infection pulmonaire aiguë, contagieuse, d’origine virale. Une épidémie hivernale peut toucher 5 à 15 % de la population. Les vaccins sont aujourd’hui efficaces et permettent une immunisation(3) satisfaisante de ceux qui l’utilisent.
La menace d’une pandémie grippale est liée à l’apparition d’un virus de la grippe hautement pathogène(4) contre lequel la population mondiale ne présenterait pas d’immunité.
En phase d’alerte pandémique, l’activité du pays serait fortement perturbée et celle des équipes municipales également. Dans une situation d’une telle gravité, le maire ou son représentant devra agir en qualité d’agent de l’état et mettre en place une cellule de veille dont les missions seront reprises dans le plan communal de sauvegarde.

1- les rayonnements ionisants : Processus de transmission d’énergie sous forme électromagnétique.
2- Pandémie : épidémie qui s’étend à la quasi-totalité d’une population d’un continent ou de plusieurs continents voire dans certains cas de la planète.
3- immunisation : acte par lequel on confère une immunité (le vaccin par exemple).
4- pathogène : qui entraîne une maladie.

- Voilà l’engagement que nous avons pris, non seulement vis-à-vis des autorités préfectorales, mais surtout vis-à-vis de votre sécurité qui est pour toute l’équipe municipale, une priorité.

- Nous sommes, bien entendu, à votre entière disposition pour toutes les informations complémentaires que vous souhaiteriez recevoir sur ce sujet.

Bien respectueusement

A.DEHAIS